Le tapis et la santé

Les tapis atténuent le bruit

Les planchers recouverts de tapis permettent d’atténuer les bruits à l’intérieur et à l’extérieur

Toute personne ayant vécu dans un appartement sait très bien ce que c’est que d’avoir des voisins bruyants.  Vous entendez le boum, boum, boum des pas lourds sur la tête et les festivités ou les arguments provenant de l’appartement d’à côté à travers les murs minces comme une feuille de papier.  N’avez-vous jamais souhaité que les gens d’en haut aient la délicatesse de couvrir leurs planchers de manière à atténuer le bruit?

Ou vous avez peut-être de jeunes enfants actifs à l’étage.  Des planchers recouverts de tapis les rendraient beaucoup moins bruyants.  Linda Borman, designer d’intérieur résidentiel de Toronto, déclare que ses clients, particulièrement ceux qui ont des enfants, choisissent le tapis en raison de sa capacité d’absorber le bruit.

Le Directeur général de l’Institut canadien du tapis, Jean-Claude Carisse, fait remarquer que la capacité d’insonorisation du tapis est particulièrement avantageuse pour les écoles et les hôpitaux.  «L’expérience démontre qu’en plus d’être sécuritaire, le tapis constitue le meilleur amortisseur de son» déclare Carisse.  Il ajoute avoir entendu ce commentaire dans le cadre d’un séminaire tenu à Halifax portant sur la pollution.  On y racontait une histoire à propos d’une plainte provenant d’une école.  Il a d’abord pensé que les personnes responsables allaient se plaindre d’un style de tapis particulier mais, tout au contraire, ils étaient déçus du fait qu’à cette école il n’y avait pas de tapis, dont ils manquaient les qualités acoustiques.

De plus en plus d’associations de propriétaires de condos exigent maintenant la pose du tapis dans les appartements sous leur gouverne, pour les qualités acoustiques du tapis.  L’acoustique était aussi la raison pour laquelle Colin et Margaret Yakashiro ont choisi de faire installer du tapis dans deux pièces de leur nouvelle maison d’Abbotsford en Colombie-Britannique.  Ils ne voulaient pas que les bruits de la maison nuisent au travail de Colin qui travaille à domicile et qui a des clients dans le monde entier, ni que Margaret se sente obligée d’imposer la tranquillité, surtout avec trois enfants et un chien, à chaque fois que Colin est au téléphone.

Enfin, plusieurs designers d’intérieur résidentiels et techniciens de cinéma-maison recommandent fortement la pose de tapis dans ces endroits spéciaux afin de maximiser l’«expérience sonore» pendant le visionnement de films.
Incidemment, l’architecte et designer d’intérieur Ed Calnitsky suggère même que les lecteurs ayant des voisins bruyants envisagent la possibilité d’installer du tapis sur les murs.  Ils serviront à la fois à décorer et à insonoriser!